• - Les Concerts.

     

     

     ANIMALS WORLD TOUR 77 

    "    du  23  Janvier  au   6  Juillet   1977    ".

      

    Europe & Amerique du Nord 

    David Gilmour - Roger Waters - Nick Mason - Richard  Wright

    Dick Parry - Snowy White

     

    Cliquez sur une tournée de votre choix pour  + d'info 

     

    Les Dates  ;

      -  Tournée  Européenne ,;  du   23    Janvier    au    3 1    Mars .  

      -  Tournée  Nord  Americaine ;  du  22    Avril   au    6   Juillet  .

     

    La  SetList ;

    1er  Partie :         ANIMALS

     Sheep   -  Pigs on the Wing (Part I)  -   Dogs  -   Pigs on the Wing (Part II)  -   Pigs (Three Different Ones)

      

    2éme  Partie  :      Wish  You  Were  Here

     Shine On You Crazy Diamond (Parts I–V)   -   Welcome to the Machine  -   Have a Cigar  -   Wish You Were Here  -   Shine On You Crazy Diamond (Parts VI–IX)

     

    Rappel  :           Money      

                                  Us  And  Them          " sur certaines dates seulement  "

      

    Exept  ;              Careful  With  That  Axe ,  Eugene             "     9   Mai    -  Alameda Coliseum, Oakland, California  "

                                    Blues                    "   6   Juillet   -   Olympic Stadium, Montréal, Quebec, Canada   " 

     

      

     

      

      

     en Chair & en Os !

    Nota : le signe  (*)  indique un lien .

     


    Le 23 janvier, le jour même de la sortie du disque en Europe, le groupe part pour une longue tournée mondiale sous-titrée ;
    IN THE FLESH ! accompagné de toute une armada de gadgets et d'innovations techniques. Pour la première fois on trouve des bras télescopiques hydrauliques pourvus de projecteurs qui se déploient depuis le fond de la scène pour éclairer David ou Richard. On trouve aussi d'immenses baudruches représentant une femme dans un fauteuil, son mari businessman et leurs enfants, une voiture et un frigo. Toutefois, elles ne feront leur apparition que sur la partie américaine de la tournée, puisque presque toutes les dates européennes furent données dans des salles fermées, et que l'accrochage de tels gadget 

    nécessitait un plafond très élevé ( * ).

    Pour que le public est une meilleurs accroche, le groupe débute par " Sheep ".

    Pendant DOGS, les baudruches de la famille (*) sont gonflées et amenées au-dessus de la scène. A la fin de la chanson, le businessman  (*)   s'effondre à coté des musiciens alors que Waters   chante sa décrépitude. Au milieu de  " Pigs 3different Ones ", Waters crie un Numéro qui semble coïncider avec le numéro du concert. Suivant les soirs, il le crie soit à la fin du deuxième couplet, juste avant le premier solo de Gilmour, soit à la fin du troisième couplet juste avant le deuxième Gros solo de guitare  ( ** ) . C'est aussi à ce moment-là que le Cochon aux yeux lumineux apparaît  ( *) , noyé dans la fumée, provenant du fond de la scène et se promenant au-dessus des spectateurs. Une autre baudruche apparaît en haut des tours de haut-parleurs, s'envole quelques secondes et explose dans une gerbe de flammes ! Cet effet n'apparaissait malheureusement pas lors de la tournée européenne.  Comme sur l'album, au début de " Wish you Were Here " on entend quelqu'un chercher une station sur une radio, c'est Nick qui de derrière sa batterie s'amuse à parcourir la bande radio du lieu du concert, une station locale ou autre, c'est pour cela qu'a chaque concert la radio change  (*) . A la fin de " Shine on you crazy diamond IX ", une grande fleur métallique vient se placer devant l'écran circulaire, déploie ses pétales, découvre un coeur éclairé par un faisceau laser et se met à tourner. Les pétales tournent dans un sens, le cœur dans l'autre, le rayon se resserre et s’éteint ( * ) .

       Les concerts en Europe se déroulent la plupart dans des salles, pouvant recevoir un peu moins de 15000 personnes par soir.Pour la tournée, Snowy White & Dick Parry sont réquisitionnés ;

     " Snowy pour la partie ' Bass ' sur Sheep, Pigs  'Three Different  Ones ', Welcome To The Machine , et  aussi  secondé  Gilmour pour les solos de guitare ".

      "  Dick pour le Saxo sur Shine On , Welcome To The Machine , Money  et seconder Wright au clavier " .

       - La tournée mondiale démarre donc  le dimanche  23 Janvier à 20 h  au Westfalenhalle de Dortmund. C' est aussi la première fois que le groupe ce produit dans cet ville." sur - Pigs (three different Ones), l'orgue tombe en panne et le morceau est joué Guitare-Basse-Batterie ".

       -  Le Floyd retrouve le Festhalle de Frankfurt le 26 & 27 Janvier . " La dernière fois fut en  1972, avec 2 très bon concert, les 16 & 17 Novembre " . le soir du 27, 12 000 personnes sont présent pour le concert. parmi eux, quelques fauteurs de trouble sont invité a sortir " lanceurs de bouteilles et de canettes ". même la batterie de Nick à été éclaboussée, lui aussi d'ailleurs.

       -  le 1er Février, au Stadhalle de Vienne, Gilmour n'arrive pas à jouer correctement Shine on you crazy Diamond ( part6-9 ) car la distorsion ne s'enclenche pas. Dépité, à la toute fin du morceau, lors du final de la neuvième partie, Gilmour joue la mélodie de Bike !!
      A noter que c'est à partir de ces dates que la partie 9 de ce titre sera joué au piano électrique par Wright et non au synthé-orgue !

       - 4 concerts mémorable à Paris, du 22 au 25 Février.

    Le 25 février avant le concert du Floyd ,  Roger Waters se confie à Jean-Bernard Hebey au micro de RTL.

      

     

       - La tournée européenne s’achève le 31 Mars au New Bingley Hall de Stafford. " A noter que ce fut un concert ajouté devant la demande incroyable de billets ".

       - Le ' In The Flesh Tour '  Nord Américain débute le 22 Avril au Baseball Stadium de Miami.

      

    le public est extrêmement bruyant. Gilmour est quant à lui en TRÈS grande forme notamment sur les deux parties de Shine on you crazy Diamond allant jusqu'à chanter en duo le dernier vers réservé à Waters ...

       -  Jappesen Stadium, Houston, 30 Avril ; " Le concert était au départ prévu à la nouvelle Summit Baseball Arena mais le lieu fut changé avant que les billets soient mis en vente en raison de la demande de tickets et de la taille limitée du Summit ".

       -  6 Mai, Anaheim Stadium, Los Angeles ; " Juste après le morceau Pigs ( three different  ones ), Waters commence à s'emporter sérieusement contre le public qui est particulièrement bruyant ( l'enregistrement l'atteste ).


    Ce concert préfigure les problèmes de communication que le groupe rencontrera dans la dernière partie de la tournée américaine.

       -  Oakland Coliseum, le 9 Mai.  Le concert de l’année 1977. Tout y est, les performances, le visuel, un public excité mais encore respectueux avec le groupe. Jamais le groupe n’a jamais eu autant la pêche que pendant cette date. Gilmour en particulier se détache et a un son de guitare surpuissant, notamment pendant Shine on you Crazy Diamond ( part 6-9 ) où il improvise pendant quasiment 10 minutes et se permet un jeu de questions-réponses surprenant avec Rick Wright.
    Money et Pigs (three different ones) ( surtout le jam finale ) ont une hargne fabuleuse et permettent de voir le groupe soudé comme jamais. Et, surprise des surprises, le Floyd fait un deuxième rappel  et joue Careful with that Axe, Eugène qu’il n’avait plus joué depuis la fin 1974.
    C’est une idée de Waters qui, apparemment chaud a demandé au reste du groupe d’en remettre une couche. Seul hic, Snowy White ne connaissait absolument pas le morceau. Le temps pour Gilmour de lui montrer, le groupe se lança dans une version ‘animalizé’ de ce morceau ( d’une durée de 9 minutes ). L’orgue prédomine cette version, la basse étant un peu noyé dans la masse. La guitare de Gilmour n’est pas vraiment à son avantage, ne se contenta que de petits « whiiiiii whiiii » et reste bloqué en 14ème position. Des bruitages d’oiseaux sont ajoutés au morceau  et Waters fait son numéro habituel de cri et autres borborygmes mais le titre manque globalement de puissance dans sa voix.

       -  On ne sait à peu près rien sur  les trois  dates suivantes ; 4 Mai, Phoénix, le 21 Juin, Kansas, et le 23 Juin , Cincinnati.    On peut néanmoins avancer que les set list étaient à peu près les mêmes .

       -  le groupe décide pour la première fois de ne pas jouer de rappel au concert du 12 Mai à Portland.

       -   25 Juin,  , Municipal Stadium, Cleveland,  " World Series of Rock  Féstival ". L'un des meilleurs concerts de cette longue tournée américaine .

    le  ' Livre du Pink Floyd ' cite ; un nouveau record d'affluence pour ce concert avec 81 377 spectateurs......... 

    " Pink Noise !! "

     

     

      
     
     

      -  The Spectrum, Philadelphie, 29 juin ; Après être tombé subitement malade , Waters ne jouera pas sur les rappels laissant Snowy White prendre la basse sur Money et Us & Them.

       -   New York, Madison Square Garden , du 1 au 4 Juillet  .C'est ici que le Floyd entame la toute dernière partie de leur périple de l'année 1977 . c'est aussi la plus grosse vente de feu d'artifice ! . en effet, pendant les 4 soirs au MSG, des bruits de pétards non cessés de retentir. le 3 Juillet, Un incident se produit pendant que Waters chante Pigs on the Wing ( part 2 ). Des pétards  l'obligent à s'arrêter et à recommencer une deuxième fois après s'être de nouveau trompé. Waters s'adresse au public :

     

      

     

    le 4 Juillet, Les Floyd ont bien choisi leur jour. Non seulement c'est le weekend du 04 juillet (...) mais c'est également l'année où la possession d'herbe a été dépénalisée  dans l'Etat de New York. Le public, très jeune, était complètement défoncé. Des ados du Bronx se levaient dans une stupeur catatonique, criaient "Floyyyd !" puis s'affalaient. 4 juillet oblige, tout le monde avait apporté des pétards, et avant même le début du concert, les derniers rangs étaient quasiment en feu. Un mec a mis le feu au T-shirt de son voisin pendant 'Pigs on the Wing'  David Gilmour semblait se servir de la tension pour donner un ton incisif à ses solos de guitare, mais Waters était furieux et il hurlait : "Cassez-vous et laissez-nous jouer !". Le message était très clair mais le public pas du tout !  Waters supporte de moins en moins cette situation. Il se réfugie dans un certain mutisme .

     

     

                                                          Olympic Stadium , MONTREAL, 6 Juillet :    le jour ou tous bascula,,,,

      

    C’était le dernier soir de la tournée, les Canadiens étaient vraiment déchaînés, et depuis quelques jours, Waters  étais exacerbé par les pétards. Le ton est donné par Roger dès le début du concert avec " Sheep " :agressif, hurlant, violent, bref, Waters à un message à faire passer et la tournée Nord Américaine se déroulant dans des stades immenses, l'énorme foule chaque soir, les pétards etc.. n'arrangent rien à la situation.    les cornes de brumes et les fans hurlant " Money " ou " Echoes " tout au long des concerts, avait exigé à ce qu'un présentateur demande au public de rester un peu plus calme. Généralement, cette recommandation était copieusement huée..! A Montréal, la légende raconte que Waters aperçut un fan vraiment déchaîné au premier rang et se mit à jouer rien que pour lui, puis énervé par ce petit ver qui grouillait dans la masse informe du public, lui cracha dessus...Le concert est effectivement assez tendu, au début de " Pigs on the wing part. 2 " , Roger plaque deux fois longuement son accord de guitare, pour tenter de faire taire le public qui se calme un tout petit peu. Jugeant qu'il n'y arriverai pas comme ça il se décide à jouer puis a chanter...

    au moment ou un énorme pétard explose ! " Et bordel et merde ! Arrêter tous ces pétards, ces cris et ces hurlements, j'essaye de chanter une chanson ! ".... Et il se fait une nouvelle fois copieusement huer. " Je suis sur qu'il y a des personnes qui voudraient écouter cette chanson, alors si vous voulez faire sauter vos pétards, ou hurler et crier, allez dehors.! Au moins là vous ne m’empêcherez pas de chanter ma chanson, ni les gens de l’écouter !! ".

     

     "  Oh, for fuck's sake. Stop lighting off fireworks and shouting and screaming, I'm trying to sing a song. I mean I don't care... If you don't wanna hear it, you know... Fuck you! I'm sure there's a lot of people here who do want to hear it. So why don't you just be quiet... If you wanna light your fireworks off, go outside and light them off out there. And if you wanna shout and scream and holler go and do it out there but... I'm trying to sing a song that some people want to listen to. I want to listen to it! " 

     

     

    Quelques minutes plus tard, alors que " Pigs 3different Ones " s'éternise anormalement sur la mélodie douce juste avant la reprise finale, Roger se met à faire un discours façon " Several species.... " et hurle au micro ; " Revenez, revenez !! tout est pardonné.! oui, c'est un bon garçon ça, il est gentil ce garçon à son papa ! Allez, revenez ! ".

     " One? Hea!!!!!... Come back PIG!!!!!!....COME BACK!!!... All is forgiven!... Come on boy!...ohh wow ,,, Come on son...Just a little hundred yards(??)...Yeaaaaaa!!!!!  Oh yea, come on down when you're told(??)...Thats a good boy. Come on son, good boy - good boy "

     

      

      

    Le reste du groupe conclut rapidement le morceau.

    La seconde parti du Show n'est pas triste non plus.

    Waters hurle lors des derniers couplets de " Shine On You Crazy Diamond  prt. 7 "  et chante un déchirant " Nobody Where we are now,,,," changé de sens.

    Mais le public ne se calme pas et le rappel  " Us and them " est étourdissant, la foule hurle des minutes durant." Careful !!!! , Echoes !!!!, le centre du soleil,'  en français s'il vous plait ', pour set the controls. bref, le public , comme témoigne l'enregistrement, est vraiment instable, énervé et bruyant.

      

    Après ce titre, Le groupe revient sur scène, mais sans  Gilmour qui, déçu par la piètre prestation du groupe , a décidé d'assister à ce rappel impromptu de la console de mixage. C'est donc Snowy White qui assurera le solo de ce long " More Blues from ' More "!....  C'est un concert légendaire dans l'histoire du Floyd.
          L'ambiance qui préside l'entrée du groupe est quasi-insurrectionnel. Le producteur du spectacle, Donald K. Donald, embauche, pour la soirée, 500 agents de sécurité supplémentaires pour   patrouiller l’intérieur du Stade olympique. Il faut dire que 48 heures après la mise en vente, 57 000 billets, à 10 $ l’unité, trouvent preneur. La popularité de Pink Floyd est telle  que la foule aurait été encore plus nombreuse s’il y avait eu plus de tickets. Des centaines de jeunes parcourent des kilomètres, en vain, dans l’espoir d’acheter un billet à la dernière  minute. Beaucoup d'entre eux force les grilles de sécurité

    Cette tournée aura de nombreuses conséquences sur la carrière de Pink Floyd. Waters, écœuré par tout ce cirque concevra The Wall, et donnera vie à ce " Mur " qu'il sent l'isoler du public dans ces stades immenses.

    ci - dessous, la pochette intérieure de l'album " The Wall " qui représente  le  stade Olympic de Montréal, vu de l'intérieur.

    Pendant la tournée The Wall 80'81', le cochon "Algie" sera présent sur  le titre " Run Like Hell " mais aura laissé sa couleur Rose pour un noir profond.

                                                                                                                                                   

                                 

    à noter aussi le discours de waters au début de Run Like Hell, au moment où le " black Pig " entre en scène, lui demande de quitter le concert ;
    " home Piggy !!!! Home ". petit clin d’œil je suppose à l'incident de Montréal... à noter aussi que le discours change chaque soir, comme le chiffre que hurle Waters sur Pigs ( three différent ones),,, hasard ou pas ....

    dans tous les cas, la tournée In The Flesh 77, " qui est aussi un titre de  l'album The Wall ", à marquer Roger et Pink Floyd ne sera plus pareil.

     

      

      

     

     

     

      Ce sera la tournée de tous les records. En effet, en terme de recettes et d’argent, celle-ci hissera le Floyd au rang de Led Zeppelin, des Rolling Stones ou des Wings. Mais, elle sera celle aussi de tous les dangers et scellera également l’avenir du groupe. Les rancœurs qui ont pointé pendant l’enregistrement de « Wish you were here » ne sont en effet pas dissipées.  L’enregistrement de « Animals » se sera certes déroulée sans grands conflits mais une certaine indifférence apparaîtra désormais entre les membres.

    le Pink Floyd reformé en 1987 pour la tournée AMLOR ne reprendra aucun titre d'Animals sur scène, ni d'ailleurs sur les tournées de 88', 89' & 94.

    Seul waters, sur sa tournée Pros and Cons en 1984 & 85' reprendra le titre " Pigs On The Wing ".

    Puis Pigs (3Different Ones) sous forme de medley en 1987. ensuite, sur les concerts de 2002  ;  Pigs On The Wing prt.1 & Dogs,  puis Sheep , de 2006 à 2008.

     

     

     

     

    JP. 

    " janvier-mars 2013 "